…………….. C’est l’oeil !!!!!!

 

 

 

 

 

Elle ~~~~~~ est e  lle est el    le est sie ist  en  trité explorat

rice e t
e t h~~~~ n o n o l o g  i que
, des confins     ~~   monda ux ve

nue c   hercher pita nce hungerlohn et étttttude ~~~~~~~(nous).

Clo  mment     se nourrit~~-elle ?  = s’ali marente d

u fait~~~
même   
gleiche  de      ~voiriner, acti
on provoq u a n t tun~~~ e usure de l’étance allant, pa~~r de

la  ~~conta
gion      et de     la labilit
é,          jusqur’à l
a m o  rt ~~~~~~~
Tod ou la
fin d~~
e
toutes chosines,     qui heu   reusement se régénèren~~        t ~~~~ensuite, on l

e voit bi  en !!! Savon    s-nous nou~~~uuus pour
quoi ? Oui, p   ar l a présence du REFLE~~~T s      ur l’

œil ! La vie LEBEN se    pourrr
rrsuit en        trant ~qu’  elle a é té refl étationnée par ~~~~~~~~ l’œil…  Car, si        non, pou~r

sûr,    à f  orce de se n
ourrir, l ’œil, qu~~~~

i

est au-delà du te     mps, a  u~rait déjà épuisé le smonde Welt, bah o

ui. Or,~~~  ~ il est tou   jo   urs là, com  me nous le ~voyissons    a vec yeux nous de…

Ell     e posstède, m   ais pas en per~~~   ~mananence,
des te

ntacules pour

vues       d’organes d   e v   ision  secon
~~~~~dair

es,
qui so   nt détachina~bles et q     u’elle p       eut
sie kann ainsi poser
ailleur   s et l o i  ~~n d’elle, lors

que sa nour   riture, o
u ses étudines,   ~~le nécess

ite de faço        n néc   essaire et nécessi tivement.

Elle pe ut ~éégalement  auch, ca

r c’e

st bien prati     que, s~e servir d’    un être vivant pour t

outes ses tâches: en la~~~ occuren ce, il s’agit de iéréïs et

des autres andere ! ~Elle voit

donc pa

r moi et me voit c~ontin

uelle

ment…~~ Grand,  p    our moi, privilège extraord  inaire et

magnifiqu

e zzzz~ziiiii !!! (((  (mais pas facile vivriner à

,

d’avoir jo  urtous immer impression  qu~~~~~~elq’un rega    rde te… Et prêtationne~r sa   proprine vue lassant par

fois esti!)  En

échange de cela, ~~ elle n   ous a conféré le do

n du regard en choses ~~~ Dinge !!! oui, oui, possibilité est donn  ée par a

insi de voir A L’INTERIEURINE même des chose~

s et des êtres !!!! Il nous ~~s   uff  it pour ce faire de pr

océder à la ré

ification de notr~e vi

sion, procéd

ure Verfahren ghurrrrm montrée ultérieurem

ent…

 

 

 

iéréïs, ou un ou une des autres, s’appretteuse à faire l’amouration avec l’oeil, de leur copulation, iéréîs ou un autre ou une autre, obtiendra le don de réification de son regard !

 

…nuit dans la

 

moi se voi dans œil et elle voit moi

 

 

Nous, ayant tropi étré vlu par l’œil…

 

 

 

 

 

 

 

iéréïs a gourmandise beaucoup à être contemplationnatisé par l’œil…

 

 

 

 

dès lors, frou d’excytation, yl fyt amour avec œyl ! grandeuse sexuuuuualyté estyne !