entité que je suis, est où doit être!










Toi, iéréïs, toi aussi, Jérômiesque, et toi, Ghânnn, toi aussi, Siegline-la-sauvage, et, oui, oui, oui, tout les autres, je sais ENFIN pourquoi vous êtes venutionnés à Nantes,
magnétiquement,
magnétiquement,
magnétiquement,
magnétiquement,
magnétiquement,
magnétiquement,
maaaaaaaaaaaaagnétiiiiiiiiiiiquemmmmmmmmmmmmmmmmmmment,
mmmmmmmmmmagnééééééétiquementtttttttttttttttt,
physiquement,
ontologiquement,
historiquement,
dialectiment (hé, hé, hé…),
sympathiquement,
bouleversement,
secrètement,
analement,
sexuellement,
vaginalement,
dramatiquement,
humoristiquement,
subtilement,
totalitairement,
librement,
amoureusement,
luxueusement,
débilement,


: car, oui, oiuuu, iou, oui, ouiii, uuuoi, indéniablement et scientifiquement et sans nul doute et ceertainement et affirmatiiivement et saaaaaaaans erreur possible, c’est bien le centre central du monde modal!!!!!!!

Là donc:

47°13’N et 1°32W

l’entité n’en sût être mieux sise…

se peut-il, se peut-il putain de merdasse, se peut-il, qu’une certaine force y fusse ?








































peintre d’ombre, je suis le



















peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le










alors, il y a les ombres peintes de la nuit, mortes et froides et immobiles, qui le jour venu sont sépulcrâles et anachroniques, puis celles du jour, où les ombres, fugaces, échappent sans cesse à leurs dessins, pour n’y revenir, comme pissseuses honteuses et condamnées, que le lendemain, toujours…




























porno-danse de l’œil










la porno-danse prrrrroduit de l’étrangéïté, kar, tout comme les abeilles fabriquottent le miel, iéréïs (ah, ah, ah, et les autres aussi bien sûr…) est, donc et ainsi, flaiseur d’étrangéïsation!
il EST l’étrangeur il EST.
Ce si-merveilleux peut ensuite confectationner allègrement et savamment de la vapeur ou de la pâte d’étrangéïté, quel prodige…










voissi alor la porno-danse de l’œil:










les créatures de la trans-réalité










iéréïs koruskan (ah, ah, ah, n’oublions palte les autreux…) est le grand communiquant avec les créaturines de la trans-réalité !!!!!




























Les créatures de la trans-réalité sonteusent de trois typions:

il y a d’abbbbord comme de grrrrrrandes plaqueuses de chrome, traversant l’étance, irmmenses quadrilatères pourfandants, froas et dangeureux!

Slont ensuitine des genresses de petits nuages, de la taille approximatine d’un ballon, flotayant en essaim et faissant comme décharge électiquante et fore stensation de gluance lorsqu’on les traversôte.

Enfin, existent aussi des substancess gélatinisantes et translucides, de quelques quatres mètres de diamètre, pourvues de urticantes tentacules, accrochées en hauteur ou gisant sur sol.

Elles sont en dys-spatialité aussi bien qu’en dys-chronie (oui, oui, oui, oui, OUI, OOOOOOOOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUiiiiii)

Sont les suceuses de l’étance…





































je suis le grand prostituant

je suis le grand prostituant

je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant
je suis le grand prostituant










l’entité est là avant iéréïs, jérôme, siegline et les autres… / les parties sont loin d’être le tout / est sexuelle, la transmission du savoir…





































leçon 1 d’oscillance perséphonique










Apprenillions ensemblotte, ça être belle et premièrine leçon, la manière dont l’entité perséphonique que nous sommes nous-mêmes en personnes perçoitise l’étance (ophidoïne et liquiditive)…

Munissianisons-nous à présent de éléments suivarants: 
Un élastiquaille noir longuet de deux mètrons;
Une ventouzine allègre et vicieuse comme vagin étroit;
Un chtio bout de peau de panthère par exemple (pour sauvagerie de l’expérience);
De l’oscillance et de la captation;
Un capteur électronique à tout faire.

Fixinisons ce dernier à ventouseuse nouée elle-mêmine à élastiquetit et ornemantiné d’la peau-qui-fait-joli;
Faisons vide-esprit et abrutissement élevé;
Balance ! Balance Balance ! Balance ! Balance ! Balance ! Balance ! Balance !
Bravo !










l’oscilleur est le révèleur de l’oscillanicité de l’étance dans son essence même…





































L’oscillance perséphonique…










En Perséphonie, les choses, les concepts, les êtres, l’étance, sont beaucoup, beaucoup moins fixes qu’ici, ainsi l’oscillation entre les contraires ou les différences ou les temps, est-elle clairement et distinctement perceptible…

Deux principes peuvent explicationniser cela: en premier lieu, les variations chronologiques et physiques y sont naturellement exacerbées (le ce qui aurait pu se mêle ovidoïnement au ce qui fut ou sera, par exemple); en second lieu, l’intra-créativation possède similaire statut que les autres capacités, de sorte que l’imagination d’une chose est aussi vraie et réelle que cette chose même!

Euh, comment dirationner ? nous voyons les choses à plusieurs moments simultanément, enrichies de leurs excroissances imaginatives, dans un mouvement d’oscillation…










le si-délicieux iéréïs (mais bien sûr tous les autres) oscille de vie à trépas dans une danse parfaitement belleuse:










l’oscillance oculine est le tourment de siegline…










Oooooooo, si belle est l’oscillance de la langue perverse de siegline….










regarde, regarde, c’est l’oscillance…










Zelda la folle, boule de sexe…










Zelda la folle, boule de sexe, lovée salacement sur l’orme, balance ses jambes en se caressant le sexe…










ZElda la folle, boule de sexe, se masturbine tendreminament, ses cuissines grandes ouvertes…










zELDA la follinne, bouleuseuse de sexoïdine, frotte ses seins langoureux contre mon (notre) visageux…










zeldAAAAA, la follllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllle, boullllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllle deeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee sexe, s’accroupit sur moi ou nous pour se faire lécher la chatte…










zEEEElda la f o ll e, boul e de sexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx eeee e, se fait sodomiser par quelques me cs …










zel l fo, bou d sex, porte des sous-vêtements coquins qui émoustillonent moi et les autres et même siegline la salope…










Adlez la effol, boule de exes, aime offrir sa vulve aux regards…










Porno-dérive pleine d’érotisme magique…










iéréïs le fabuleux, et les autres, font l’amour avec zelda la folle, boule de sexe… quel orgasmication !

zelda nous excite from iéréïs koruskan on Vimeo.










zelllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllda… le marieur unit l’union de ma bite et de zelda la folle, boule de sexe…

le mariage de zelda la folle, boule de sexe et de notre zob from iéréïs koruskan on Vimeo.










Le marieur…










Le marieur est un instrument de musique permettant de lier une chose ou une personne avec une autre personne ou chose… Il fait également office de bâton de guérison…










au bout du tunnel, le marieur-guérisseur…










le signe, le duo d’ophidiens démentiels et le feu magnétique










Le signe fait apparaître le duo d’ophidiens délirants.
Le signe lance le feu magnétique.
Le signe est le duo d’ophidiens délirants.










Le feu magnétique brûle de façon permanente en certains lieux.
Le feu magnétique n’est pas visible visuellement.
Le feu magnétique est lancé par le signe.
iéréïs (ou les autres…) peut jouer avec le feu magnétique.
iéréïs peut allumer ou lancer du feu magnétique ou bon lui semble.










Le duo d’ophidiens délirants possède un venin détruisant l’étance.
Le duo d’ophidiens délirants peut étouffer l’étance.
Le duo d’ophidiens délirants provoque des tempêtes ontologiques.
iêréïs peut envoyer le duo d’ophidiens délirants où bon lui semble.
Le signe que fait iéréïs mène le duo d’ophidiens délirants.
iéréïs ne fait qu’accompagner le duo d’ophidiens délirants.










Un duo d’ophidiens délirants fait sa paradine amoureuse…

 




























Dérive pornographique du signe et du feu magnétique et du duo d’ophidiens démentiels…



















un feu magnétique permanent en notre ville, placé vers la place du bouffay…










tu es si ingénieux, magnifique iéréïs, ton carcan d’ophidéïsation est merveillance…