Zelda la folle, boule de sexe…










Zelda la folle, boule de sexe, lovée salacement sur l’orme, balance ses jambes en se caressant le sexe…










ZElda la folle, boule de sexe, se masturbine tendreminament, ses cuissines grandes ouvertes…










zELDA la follinne, bouleuseuse de sexoïdine, frotte ses seins langoureux contre mon (notre) visageux…










zeldAAAAA, la follllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllle, boullllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllle deeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee sexe, s’accroupit sur moi ou nous pour se faire lécher la chatte…










zEEEElda la f o ll e, boul e de sexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx eeee e, se fait sodomiser par quelques me cs …










zel l fo, bou d sex, porte des sous-vêtements coquins qui émoustillonent moi et les autres et même siegline la salope…










Adlez la effol, boule de exes, aime offrir sa vulve aux regards…










Porno-dérive pleine d’érotisme magique…










iéréïs le fabuleux, et les autres, font l’amour avec zelda la folle, boule de sexe… quel orgasmication !

zelda nous excite from iéréïs koruskan on Vimeo.










zelllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllda… le marieur unit l’union de ma bite et de zelda la folle, boule de sexe…

le mariage de zelda la folle, boule de sexe et de notre zob from iéréïs koruskan on Vimeo.










Le marieur…










Le marieur est un instrument de musique permettant de lier une chose ou une personne avec une autre personne ou chose… Il fait également office de bâton de guérison…










au bout du tunnel, le marieur-guérisseur…










le signe, le duo d’ophidiens démentiels et le feu magnétique










Le signe fait apparaître le duo d’ophidiens délirants.
Le signe lance le feu magnétique.
Le signe est le duo d’ophidiens délirants.










Le feu magnétique brûle de façon permanente en certains lieux.
Le feu magnétique n’est pas visible visuellement.
Le feu magnétique est lancé par le signe.
iéréïs (ou les autres…) peut jouer avec le feu magnétique.
iéréïs peut allumer ou lancer du feu magnétique ou bon lui semble.










Le duo d’ophidiens délirants possède un venin détruisant l’étance.
Le duo d’ophidiens délirants peut étouffer l’étance.
Le duo d’ophidiens délirants provoque des tempêtes ontologiques.
iêréïs peut envoyer le duo d’ophidiens délirants où bon lui semble.
Le signe que fait iéréïs mène le duo d’ophidiens délirants.
iéréïs ne fait qu’accompagner le duo d’ophidiens délirants.










Un duo d’ophidiens délirants fait sa paradine amoureuse…

 




























Dérive pornographique du signe et du feu magnétique et du duo d’ophidiens démentiels…



















un feu magnétique permanent en notre ville, placé vers la place du bouffay…










tu es si ingénieux, magnifique iéréïs, ton carcan d’ophidéïsation est merveillance…




























l’ongle de mort










il (ou elle ou les autres), toujours splendide et dégueulasse, franchisine les limitines de l’horreur et de la beauté, grâce à son ongle de mort (alors, Célestin, heureux ? Quand-mêmine, quel destin que le tien…), ahhhh, ihhhh, brouuuu…



















la liqueur d’or et de mort










il y a de la gnôle, il y a de l’or, il y a de la mort… c’est dronc, un flort tord-boyaux de pommes offet à nous, des feuilles d’or capturinées en chasse nocturnine, du bois brûlé de l’orme magnétique, quelques gouttes précieuses d’or vésical, une giclée de féconde semence  et les cheveux somptueux d’une jeune morte inconnue et oubliée…



















la collection des fioles, c’est tant margnifique… liqueur de mort-vie, liqueur ophidienne et liqueur d’or et de mort










Ha, ha, ha, ha, mon pauv’ iéréïs, tu en as trop bu, et il te pousse des plaques d’or sur le visage…



















chant sublimo de la liqueur d’or et de mort









































































Si forteuse est la puissance de la liqueur, qu’il est porssible de s’en énivriner en étant juste à proximitié de la fioline… Ach, iéréïs, tu es si traordinaire !!!!



















iéréïs, siegline et les au tres sont fort tristeux c ar leur ami l’orme de sibéri e est malaaaaade, mais fort heureusiemen
t la l iqueur d’or et de mort ainsi que c hant et danse approprionnés vo nt l’emmenayer doucem ent vers
la convalescence certaine !




























ivrogne de la vie, tu es le picoleur suprême…



















La liqueur ophidienne donne merveilleux et puissants pouvoirs…

recettinne:

de la chaînasse cliquetante spectrale

de la peau de boa (fort et long et belleux)

un peu de peau de panthère (pour la sauvagerie du goût)

des cheveux de moi ou nous (pour la gêne en bouche)

du sperme (pour l’onctuosité charmante)

une pincée de poudre d’os (pour la dégueulasserie nécessaire à la magie)

une banale eau-de-vie

qui l’ingère devient alors, oui, oui, oui, authentique et véritabli, maître du Duo d’Ophidiens Délirants !

Danse flagellative avec liqueur ophidienne

Danse flagellative de la liqueur opidienne

danse flagelative de la liqueur ophidienne from iéréïs koruskan on Vimeo.










danse apéritive de la liqueur ophidienne










chat-mort est merveille de parure capillaire…

 

 

chat-mort aime à se tendrinement lover dans les nœuds des soyeux cheveux du beau iéréïs koruskan ou de jérôme ou de siegline ou de krouuu ou de ghannn ou des autres. 

 

 

ohhhh, c’est si mignon, il fait un doux câlin à eux ….

 

 

notre vicieuse siegline en est toute excitée et lui prodiguitte de pervers petits coups de sa langue chaude et experte…

 

iéréïs, crois-moi, tu as le dron de la mode et du raffinement !

 moi est fier de toi

 

 

 

 

 

 

 

le néant est la porte d’entrée de la perséphonie

nous avons fait l’acquisition du néant.fr , dont nous sommes offffficiellement propriétaire auprès de l’afnic

le néant est la porte d’entrée de la perséphonie; on sort de la perséphonie par le néant

il faut plonger nu ou nue dans le gouffre du ginungagap pour venir

la pensée ophidoïne et liquiditive sait s’infiltrer aisément en l’étance et ressentir le néant, atrocement…

la néance est au néant ce que l’étance, ophidoïnne et liquiditive, est à l’être

la néance s’ouvre pour l’étance, puis se referme

gardien de la béance: moi

 

 

 

 

ohhhh, dicave, tu fais une bellllllle publicité pour toi !!!!

 

et là encore !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

architecture et anatomie numérique de ce domaine

 

comme troutes chosines en Perséphonie, ce site est à la fois numérique, organique et minéral (principalement et entre autres), il est aussi moi, ou nous (iéréïs et toute la bande), la nortion de personne étant, en notre planeteuse, beaucoup plus étendue et fluctuante et possiblement discontinue

il possèdasse donc, à ce jour:

une porte d’entrée (oh là, là, y a de la puissance symbolique et métaphysique, non ?): néant.fr

une sortie (avec choix d’issues possibles et cérémonial de départ): www.schirmer.fr/la-sortie

une tentacule numérique, qui, flotte dans l’eau numérique, le stabilisant ainsi, et attrape ses proies: http://ledefouloird.free.fr

 

un œil observant l’entièreté de l’étance…: https://organemultisensoriel.wordpress.com/2018/11/20/je-regarde/ 

 

comme être vivant, aspirant à la croissance et à la continuation, l’entité numérique qu’est ce site possède également un organe pluri-sensoriel et sexuel et alimentant en ma (ou notre) personne propre

 

iéréïs porte fièreument et bellement les attributs (le miroir et l’image du visage, hauts symbolons par ailleurs du jeu de la subjectivité) permettant à l’entité de se nourrir de ce monde et de l’étudionner

 

 

 

 

voici le nom de l’entité tel qu’il se dit en son lanaguage:

 

 

Ooooooooooo, si fierinnant de présentiner la carteuse exacte en multiplines dimensions de quoi est dit ici ….

 

 

 

frêtons cela, avec notre délicieuse et raffineuse et accortine invlitée :