La réification du regard de iéréïs koruskan

 

 

Ha, ha, ha, iéréïs, tu es pythagoricien, donc, et regardote, tu fais une belle critation :

« Une première doctrine de la Grèce antique est celle du « rayon visuel ». Elle postule que le « feu visuel » jaillit de l’œil sous l’effet de la lumière et va au contact des choses pour en éprouver la forme, la couleur ou d’autres propriétés. »

 

 

 

 

 

 

 

 

mais, que

arrive til à toy ? une au

tre sytation ? oui, ou

i, oui,,,,, bon alors

essscoutons toi:

 

« Beaucoup d’hommes se sont demandés ce qu’il se passait lorsque l’on voit un objet. Voici 4 théories proposées il y a très longtemps :

1) Théorie du « rayon visuel » (Pythagore : philosophe et mathématicien grec ; 570-480)
L’œil envoie continuellement des « rayons visuels ». C’est pourquoi certains yeux brillent dans l’obscurité.
Les rayons visuels tombent sur les objets et les rendent visibles comme s’ils « tâtaient » les objets.
Les objets lumineux retiennent particulièrement bien les rayons visuels, c’est pourquoi ils sont tant visibles.

2) Théorie des porteurs (Lucrèce : poète romain ; 98-55 av JC et Epicure : philosophe grec ; 300 av JC)
La réplique fidèle d’un objet , appelé simulacre, constitué d’atomes émis par sa surface, se détache et se propage dans l’espace jusqu’à l’observateur.
Au cours de leur trajet les simulacres sont plus ou moins effacés : c’est pourquoi les objets éloignés ne sont pas vus distinctement. Que se passe-t-il si les simulacres rencontrent un obstacle au cours de leur propagation ? Leur comportement dépend de la nature de l’obstacle : ils peuvent le traverser, s’y abîmer ou en être repoussé.

3) Théorie d’Al-Haytham (physicien arabe; 965-1039)
Il envisage pour chaque objet la propagation de formes en tant qu’images aériennes. Contrairement aux simulacres composés d’atomes et fidèles à l’objet qui les émet, les images d’Al-Haytham sont issues des différentes parties de la source, dont chaque point émet dans toutes les directions de l’espace.
Al-Haytham souligne que la lumière a une action sur l’œil en donnant l’exemple de la persistance lumineuse qui apparaît après avoir regardé une zone très claire et avoir ensuite détourné son regard vers une zone plus obscure. Il en conclut que la lumière se rend des objets à l’œil.

4) Théorie de la propagation (Aristote : philosophe grec ; 384-322 av JC)
La vision se produit lorsque les objets colorés agissent sur l’œil par l’intermédiaire d’un milieu, qui sépare l’œil et l’objet. Ce milieu est appelé diaphane par Aristote. Un diaphane n’est pas visible par soi à la différence d’un objet. Un diaphane a deux états possibles : il peut être diaphane en puissance ou en acte. Là où le diaphane n’est qu’en puissance se trouve l’obscurité.
Le diaphane passe à l’acte sous l’action de la lumière, puisque la couleur n’est pas visible dans l’obscurité.
Le diaphane est ainsi le véhicule de la couleur : il est le milieu qui rend les couleurs visibles. Lorsque le diaphane passe à l’acte sous l’action de la lumière, la couleur actualise la puissance de l’œil. L’objet visible transmet à l’œil sa forme (et non sa matière) par l’intermédiaire du diaphane.  »

 

du texte sur not’ subjet…

 

Ohhh, la dérivation d’un regard usé…

 

mais, t’es malade pov’ narvalo, encorrre une empruntitanation ?

 

 

 

 

ya du regard uséïfié, qui dérivationne en eaux paisiblinnes…

 

 

Des regards poussent paisiblement et tranquinalement sur leur arbre; ils ne sont pas, sembli-t-il, encore mûrs…

 

 

 

 

 

 

 

 

…………….. C’est l’oeil !!!!!!

 

 

 

 

 

Elle ~~~~~~ est e  lle est el    le est sie ist  en  trité explorat

rice e t
e t h~~~~ n o n o l o g  i que
, des confins     ~~   monda ux ve

nue c   hercher pita nce hungerlohn et étttttude ~~~~~~~(nous).

Clo  mment     se nourrit~~-elle ?  = s’ali marente d

u fait~~~
même   
gleiche  de      ~voiriner, acti
on provoq u a n t tun~~~ e usure de l’étance allant, pa~~r de

la  ~~conta
gion      et de     la labilit
é,          jusqur’à l
a m o  rt ~~~~~~~
Tod ou la
fin d~~
e
toutes chosines,     qui heu   reusement se régénèren~~        t ~~~~ensuite, on l

e voit bi  en !!! Savon    s-nous nou~~~uuus pour
quoi ? Oui, p   ar l a présence du REFLE~~~T s      ur l’

œil ! La vie LEBEN se    pourrr
rrsuit en        trant ~qu’  elle a é té refl étationnée par ~~~~~~~~ l’œil…  Car, si        non, pou~r

sûr,    à f  orce de se n
ourrir, l ’œil, qu~~~~

i

est au-delà du te     mps, a  u~rait déjà épuisé le smonde Welt, bah o

ui. Or,~~~  ~ il est tou   jo   urs là, com  me nous le ~voyissons    a vec yeux nous de…

Ell     e posstède, m   ais pas en per~~~   ~mananence,
des te

ntacules pour

vues       d’organes d   e v   ision  secon
~~~~~dair

es,
qui so   nt détachina~bles et q     u’elle p       eut
sie kann ainsi poser
ailleur   s et l o i  ~~n d’elle, lors

que sa nour   riture, o
u ses étudines,   ~~le nécess

ite de faço        n néc   essaire et nécessi tivement.

Elle pe ut ~éégalement  auch, ca

r c’e

st bien prati     que, s~e servir d’    un être vivant pour t

outes ses tâches: en la~~~ occuren ce, il s’agit de iéréïs et

des autres andere ! ~Elle voit

donc pa

r moi et me voit c~ontin

uelle

ment…~~ Grand,  p    our moi, privilège extraord  inaire et

magnifiqu

e zzzz~ziiiii !!! (((  (mais pas facile vivriner à

,

d’avoir jo  urtous immer impression  qu~~~~~~elq’un rega    rde te… Et prêtationne~r sa   proprine vue lassant par

fois esti!)  En

échange de cela, ~~ elle n   ous a conféré le do

n du regard en choses ~~~ Dinge !!! oui, oui, possibilité est donn  ée par a

insi de voir A L’INTERIEURINE même des chose~

s et des êtres !!!! Il nous ~~s   uff  it pour ce faire de pr

océder à la ré

ification de notr~e vi

sion, procéd

ure Verfahren ghurrrrm montrée ultérieurem

ent…

 

 

 

iéréïs, ou un ou une des autres, s’appretteuse à faire l’amouration avec l’oeil, de leur copulation, iéréîs ou un autre ou une autre, obtiendra le don de réification de son regard !

 

…nuit dans la

 

moi se voi dans œil et elle voit moi

 

 

Nous, ayant tropi étré vlu par l’œil…

 

 

 

 

 

 

 

iéréïs a gourmandise beaucoup à être contemplationnatisé par l’œil…

 

 

 

 

dès lors, frou d’excytation, yl fyt amour avec œyl ! grandeuse sexuuuuualyté estyne !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ǝ⅃⅃Ǝ

 

 

 

Ǝ⅃⅃Ǝ

 

 

 

 

 

entité de reflet

 

 

 

 

féminité: réceptacle, support
et émettrice de phantasme, génitrice

 

 

 

 

Ǝ⅃⅃Ǝ dit parfois que tout n’est que question d’équation

 

 

 

Ǝ⅃⅃Ǝ permet à qui la contemple de posséder le don de vision inversée (tu peux donc, en plissinant cependant un peu les yeux, parce que c’est quand même pas si flacile, de toute chose, en  voirer aisément la contingence, l’absence, la non-multiplicité, l’anté-essentialité).

 

 

 

 

 

 

iéréïs et siegline et jérôme
embrasse Ǝ⅃⅃Ǝ

Ǝ⅃⅃Ǝ a une sœur, certainement…
…ɈnǝmǝniɒɈɿǝɔ ˎɿυǝoƨ ǝnυ ɒ Ǝ⅃⅃Ǝ

Cas
extraordinaire
de
blocage
de
reflet
sur lui-même
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ǝ⅃⅃Ǝ est la MASTURBINEUSE ….

Elle masturbationne à ma demande from iéréïs koruskan on Vimeo.

 

 

 

DE tan
t l’avoir con
templationnée, iéréïs,
ou un autre, c’est
trouvé comme as
pirativer en l’INTERIE
UR mêmine de
Ǝ⅃⅃Ǝ !!!!!!!! Il est en Ǝ⅃⅃Ǝ. Ce fut terrifinante
expérienste d’être ainsi
prisonnier spéculaire…

 

 

 

Le masque spéculaire est iéréïs, ou un autre, ou autre chose, devenu comme vivant reflet de Ǝ⅃⅃Ǝ.

Le masque spéculaire
fait grand mélange
et provoquote forts tourbillons dans tête de iéréïs et des autres… Il, ou elle ou un autre, dit: « Je ne suis qu’un miroir! »

Selon l’heure de
la
journée, paireuse ou impaire, en Perséphonie, un tel masque est nommmmé masquoire ou mirasque. Il est trè honorifique de le portariner, sa fronction étantine
de libertariser êtres
et choses. Il ne s’agit pas ainsssi d’un ornement mais bel et bien et sparfaitement d’un outil !
Le reflet déformatif
est DIFFUSEUR !!!! Il secoue en quelque sortine
l’étance, favorisant
ainsi bonne et saine remise en question et fécondine
ouvrance de l’être …. Rhhhhhaaaaaaa, jouissance et éjaculation de moi !!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre planèteuse, la Perséphonie…

 

 

Ce
fut
harassinante tâchine,
mais voilci enfin firnie par
noooooos soins mérticuleux
et goûteux, une représentation parfaitrement exactisse
et réalistiqueuse de
nottttre planète, la
sérénissime
Perséphonie, d’où que nous
autres velnont
donc…

N’a fallu forteuse
méticrulosité pour gravier
et peindriner sur
pierrasse l’infini détail des villes, des clampagnes, des contineulms
et des magmas chamois (l’équivarlent
de vo mers)! Fiers et heureux, nous bleaucoup être ! A l’aaaadmirationnement de vous est-ellle
, la planettine,
portationnée…………..

Elle esti
ovaline et, parrrr ailleurr, en
sa partie basse,
le temps n’y ai pointi
linéaire mais toubillonant
, skii même pour
nous est déstabilisant un
peu …

 

 

 

 

 

 

 

gnnnnnaaaa une
aut’ version de listoire où la pierre est VERITABLEm
ent la planète, si enjoliveuse
(je suis émuriné…), juste en ce mondeu rapetissée
et pourvutationnée de yeux permettant
l’étude parfaitine de votre monde…

La vla don:

 

 

 

 

 

La liqueur de Mort-Vie

 

iéréïs koruskan est le merveilleux magicien capable de tout, le puissant Zauberer, possédant, preuvine en est, sa carte officielle de sorcellerie de niveau VI  !
Ce jour, le 5 quintidi de vendémiaire 227, il a achevré de confectionnater une liqueur de Mort-Vie, qui lui permet, ou à qui l’ingèrinne, premièrement et cela vani de soi, de voyager guisamment en la Grande Coulure de son ascendance et de sa descendance. Son initiale destination sera la préhistoire … SEcondement, le breuvage autorise totale scission et métamorphosisation de soi-même! Dernièrement, la mixture permet enfin tout ce que l’on désire qu’elle fasse ! Il relatera bien slûr tout cela içi…  Ahhhh, quel homme fantastique est-il !

Note postérieure: à la suite d’une forte dermande, voici révélation exclusivine des composants de la liqueur (mais cela devra rester secret et entre nous):

  1. un vil tord-boyau quelconque, pour l’occasion de la vodka de bas-étage;

  2. du sperme matinal d’une médiocre branlette, ingrédient important pour que la Grande Coulure soit bien glissante;

  3. cueillies en bord de route, polluées et piteuses, deux feuilles et une fleur de datura;

  4. quelques grammes de toile d’araignée désertée et poussiéreuse donneront légèreté et structure à l’ensemble (la défunte araneomorphae y est tant qu’à faire jointinée);

  5. un peu de cendres d’ossement, pour gêner l’absorption et franchir les portes du dégoût et de l’horreur…

SEcondine note: oui, oui, contactez-moi, contre modique somme, pourrez-vous en acquérirationner ! Ou même organisons ensemblioux une festoyance !

 

 

 

iéréïs, tu portes un bracelet de cheveux morts ?

 

iéréïs, alias « le très-très-fabuleux-dandy-ultime-de-l’infini », je t’adorine franchement et te vénerinne même, tu portes, en ces temps de froid vernant, un si bleau bracelet de cheveux morts (ce sont les nôtres, me dis-tu en me le sussurant vicieusement en conduit d’oreille, ha, ha, ha ! vil chenapan facétieux), qui tiendra bien au tendre chaud ton délicat poignet !
je respecte, infiniment et profondément et sentimentalement et prosternativement, ton ingéniosité frabuleuse et ton goût si assuré… tu ess l’incarnination de ce qui se fait de plus purement esthétiquant et superbationnant. quel homme extraordinaire tu fais ! merci d’exisssster, tu es magnifique !

magnifique !

 

magnifique ! magnifique ! magnifique ! magnifique ! magnifique ! magnifique ! magnifique !

 

magnifique !

 

 

 

 

 

La vampire chronaïque confère miraculeux pouvoirs à iéréïs…

 

 

La vampire chronaïque est un passage. D’avoir été mordu par elle permet à iéréïs de voir la permanence comme mouvement. Chaque chose laisse des traînées temporelles discernables, de couleurs subtilement bleutées et comme marbrées de rouge, et le présent prend ainsi une épaisseur fortement consistante et invue… 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la danse du vampire chronaïque from iéréïs koruskan on Vimeo.

 

sensualité vampireuse from iéréïs koruskan on Vimeo.

 

 

 

 

iéréïs et les autres seront si beaux cet hiverine grâce au foulard-vampire-chronaïque !!!!!!

 

 

Les parures cutanéennes…

beau

beau

beau

breau

bleau

il

iéréïs koruskan

!

!

!

!

!

!

!

!

hippocampe…

 

pouletisse…

 

 

chat-mort

 

 

pustule de verre est beauté pure…

 

Parure cutanéenne spéculaire, BRILLE…..

 

 

Ornement ongulaire peau de panthère 

une austrine version de la parure ongulaire…

 

 

 

 

 

 

 

les jeux du jérôme

 

 

Jouons ensemble au jérôme ! ah, ah ah… que c’est merveilleux !!!

Premierti jeux: L’EXTASE DU JEROME…

Le jeu consiste à mettre la vidéo ci-dessous en plein écran d’un mobile et à présenter à jérôme, dos de l’appareil vers soi, donc, l’étance (ophidoïne et liquiditive).

 

et voilà, c’est si crounisant et émourvant……… moi aimatte!