Û Herrlich, superbe entité augmentable…










Û Herllich peut à lllllllloisir, selon son bron plaisir et ainsi qu’il lui en chaut plaisamment, accroître son beau corps d’appendices divers. Ainsi, en ce jour du 22 duodi de ventôse 227 (ha, ha, ha, mois bien nommé !), s’est-il parfaitement amélioré et fortement embelli, d’une seconde mâchoire sur son visage (il s’agit bien entendu d’une parure de guerre redoutablement effricace dans sa possibilité de grandement effrayer l’ennnnnnemi, qui fuit alors à sa vue de toutes ses jambes en pleurnichant de peur et de désespoir, bien fait pour sa gueule de rat malade), puis s’est-il (ensuite) pourvu charmantement d’une bite-à-mâchoire du plus bel effet (laquelle est, il va de soi, destinationnée à impressionner les vagins récalcitrants aux charmes surnaturels et miraculeux de Û).










nous nous nous nous trouvons cela bien représentatifisant !

La tête de poule vernie et le petit moulin à vent en proue orneuse de notre bicyclette sont bons et beaux symbolites de la magnifique union du dégueulasse et de la phantaisie qui nous claractérisent, onctueusement, siegline, iéréïs, krrrr, jéröme, zelda, chien-humain et tous les autres…

Note scientrifiquante et guerrièreuse: le mouvement et La couleur focalise l’attention et disstimulent le laid immmmobile.

oto-ornement lobesque pornographique










Ce jlour, ca r nous nous nous nous po rtons « rien », siegline est maRgnifiquement et sluperbement très per verse, iéréïs est obséd
é
comme chien lubrique (bavinant et bandinant et halètinant), jéröme-le-vicieux-très-vicieux est vicieusement vicieux, les au tres bandent et mouillent et râlent et râllllent et vagissent et soupirent et se tor dent à qui mieux-mieux, nous enjoliv ons nous-même (personnellement)

donc, alors, étions-nous subtilement et féeriquement parurés d’un (HHHHHCH) oto-ornement de lobe, brilla mment composationné d’un plince-téton et d’une patte de chat-mort… (oui, oui, mais un autre que celui des chleveux!) Com me nous sommes !!! Comme !!!!!!!! Ahhh
hhhhhhhh… Rrrrr
rrrr…. Tchhhhhh… Bllluuuuu… Knnn itrou sinnnn kri!



















Inversion des pôles sexuels










alternance magnétique du genre des pôles sexuels

un centre phallique tellurique et un centre vaginal tellurique

ce sont des forces joueuses

toi-même peux sentir le moment de l’alternance

tu te souviendras être allé te masturber un peu plus loin

iéréïs est à présent l’hyper-phallus, gardien des pôles, récompensé de cela par son miraculeux pouvoir d’inversion ou de changement des choses…


ha, ha, ha, tu as collecté des preuves irréfutabilisantes: l’humidité, la sauvagerie féconde de la Petite Amazonie, la Loire si proche, seul fleuve au monde mêlant tant de masculinité et de féminité, le grand et haut immeuble fièrement dressé, les milles aiguillages de rails de trains, la phrase de l’ami de J. Vaché, ta présence même…











iéréïs, le grand biteur fabuleux, le phallus ultime, en compagnie de siegline, se prépare à l’hyper-baise…










porno-danse du phallus tellurique from iéréïs koruskan on Vimeo.










porno-danse de la marionnette phallique from iéréïs koruskan on Vimeo.










regardationne: une certainement irréfutablseuse preuvîne: vue deppuis l’est, la petite amazonie possède hyper-parrffffaiiitement la formeuse d’un sexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxe fréminin, ouvert et humidant:










entité que je suis, est où doit être!










Toi, iéréïs, toi aussi, Jérômiesque, et toi, Ghânnn, toi aussi, Siegline-la-sauvage, et, oui, oui, oui, tout les autres, je sais ENFIN pourquoi vous êtes venutionnés à Nantes,
magnétiquement,
magnétiquement,
magnétiquement,
magnétiquement,
magnétiquement,
magnétiquement,
maaaaaaaaaaaaagnétiiiiiiiiiiiquemmmmmmmmmmmmmmmmmmment,
mmmmmmmmmmagnééééééétiquementtttttttttttttttt,
physiquement,
ontologiquement,
historiquement,
dialectiment (hé, hé, hé…),
sympathiquement,
bouleversement,
secrètement,
analement,
sexuellement,
vaginalement,
dramatiquement,
humoristiquement,
subtilement,
totalitairement,
librement,
amoureusement,
luxueusement,
débilement,


: car, oui, oiuuu, iou, oui, ouiii, uuuoi, indéniablement et scientifiquement et sans nul doute et ceertainement et affirmatiiivement et saaaaaaaans erreur possible, c’est bien le centre central du monde modal!!!!!!!

Là donc:

47°13’N et 1°32W

l’entité n’en sût être mieux sise…

se peut-il, se peut-il putain de merdasse, se peut-il, qu’une certaine force y fusse ?








































porno-danse au vagin tellurique from iéréïs koruskan on Vimeo.










peintre d’ombre, je suis le



















peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le

peintre
d’ombre
je
suis
le










alors, il y a les ombres peintes de la nuit, mortes et froides et immobiles, qui le jour venu sont sépulcrâles et anachroniques, puis celles du jour, où les ombres, fugaces, échappent sans cesse à leurs dessins, pour n’y revenir, comme pissseuses honteuses et condamnées, que le lendemain, toujours…




























porno-danse de l’œil










la porno-danse prrrrroduit de l’étrangéïté, kar, tout comme les abeilles fabriquottent le miel, iéréïs (ah, ah, ah, et les autres aussi bien sûr…) est, donc et ainsi, flaiseur d’étrangéïsation!
il EST l’étrangeur il EST.
Ce si-merveilleux peut ensuite confectationner allègrement et savamment de la vapeur ou de la pâte d’étrangéïté, quel prodige…










voissi alor la porno-danse de l’œil: