Jeu pornographique schizoïde de la multi-étance

 

Je suis autre chose de prodigieux:
deux hommes, une femme, deux animaux, un élément et une substance…
Je suis
iéréïs,
jérôme,
siegline,
ghââân,
krouuu,
de l’eau
et ….

Allopragmique et multiplinant, moi,
mes étances apparaissent et disparaissent,
miroitant et s’affolant comme les remous de l’eau au sortir de l’écluse. De grandînes forces jouent…

C’est une porno-dérive à sept
de l’étance ophidoïne et liquiditive.

 

 

 

iéréïs koruskan le magnifique
est à présent très aisément
reconnaissable et distinguable de jérôme
par la marque merveilleuse
qu’il porte sous le menton…

 

 

Ghäâân, serpent:

 

Sieglineuuuuuu, tu es si belleuuuuuu….

Chacun des ongles est symbolisant un de nous:

oui, oui, c’est iéréïs koruskan, bellement étincellisant…

 

 

 

 

 

Notre horloge sablique et notre reconnaisseur spéculaire nous permettent tant aisément, d’une part de nous faire passer en ce corps à tour de rôle équivalent en cas de dispute de nous-même, et d’autre part, de savoir en un clin d’œil qui de nous est présent… Hé, hé, quelle rusine ! quelle belleuse organisation…

 

 

 

iéréïs koruskan, bien reconnaissable grâce à son lobe d’or, porte le collier du miroir et du sablier. Nous le trouvons tous et toutes très beau et fastueux… Nous l’aimons !!!!!!