Notre planèteuse, la Perséphonie…

 

 

Ce
fut
harassinante tâchine,
mais voilci enfin firnie par
noooooos soins mérticuleux
et goûteux, une représentation parfaitrement exactisse
et réalistiqueuse de
nottttre planète, la
sérénissime
Perséphonie, d’où que nous
autres velnont
donc…

N’a fallu forteuse
méticrulosité pour gravier
et peindriner sur
pierrasse l’infini détail des villes, des clampagnes, des contineulms
et des magmas chamois (l’équivarlent
de vo mers)! Fiers et heureux, nous bleaucoup être ! A l’aaaadmirationnement de vous est-ellle
, la planettine,
portationnée…………..

Elle esti
ovaline et, parrrr ailleurr, en
sa partie basse,
le temps n’y ai pointi
linéaire mais toubillonant
, skii même pour
nous est déstabilisant un
peu …

 

 

 

 

 

 

 

gnnnnnaaaa une
aut’ version de listoire où la pierre est VERITABLEm
ent la planète, si enjoliveuse
(je suis émuriné…), juste en ce mondeu rapetissée
et pourvutationnée de yeux permettant
l’étude parfaitine de votre monde…

La vla don: