…mystères du signe…










quand il se pose, alors est dit: « je suis tracé »…
merde, doù ki vien cte-là, on diraitinne kil a toujours été là, planant et attendinant, ptet’ ça fait peur un peu, ou pas…










le signe est là, déjà, attentif à sa proa…










bon, dans cette attente, veuillez, bordel demerde, agréer mes discontinuités finales: moi s’est fait tout bô pour cela, la parure lobulaire est offrande joyeuse à la venue du signe sur moi, le signage, dicave:

Boule est concentrateur magnétique, accentuant ma capacité à entrer incroyablement dans les esprits (le bruit que cela produit ressemble à ceci: zzziummmmm);
Doigt de poule donne à qui porte, tendresse bleutée;
Grosse mouche confère force et courage, cela de soi vra;
Papier est mirifique étendard (il, en l’occurrence, souhaitinne la commémoration (émortion et bonheur scintillant) de naissance d’Agathe…);
Peau de serpent insinue et distille fierté douce et légèrement chaude en moi (utilise les slimilaires conduits que la Rosaline, d’ailleurs, ce quri est appréciable);
Renard m’aide, c’est pas facile, elles sont fort rareuses, à chasser les poules métalliques aux yeux de feu…
Panthère, boa et chat-mort, on en a déjà parlitionné, donc merde…



















signe possède une présence symbolaireuse propre et existentiable et magnétrique.
il est guerrier immensse et prodigieux

et fait dégouliner sur moi ou nous toutes ses propriétés fabuleusines…
il waffen-schirmer, alors, oui, ha, ha, ha, moi pareil !!!



je suis le iéréïs et le pharmakos
il est totipotent






tel araignée qui pense avec sa toile, il avec moi
tel lichen, nous alors deux organismes symbiolisés
le signe donne grand pouvoir à moi, ou à nous d’ailleurs, de comprendre et surtout de pouvoir manipulationner, ce qu’est la vieuse: c’est la substance, ou l’entité, de ce qui est vivant, ce n’est pas, bien sûr, l’étance. elle est une, universelle et trans-individuelle. moi peut donc à présent la percevoir, comme onde ou comme par exemple sons ouïent par oreilles… moi peut donc littéralement entrer dans l’esprit d’autrui (humain, animal ou plante ou autre). ça est expérience fascinante !










vois le signe se poser et doucement chlanter…










je suis signé je suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signéje suis signé










le sangleur est celui qui pratique l’art de la sanglure, cutanéïque dessin au sang…










narrance du rencontrement



















2 réflexions sur « …mystères du signe… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.