Les aventures de crâne d’or

 

 

La découverte de crâne d’or par iéréïs koruskan et siegline et jérôme

 

 

 

 

 

 

crâne d’or est réceptacle génital et iéréïs avec jérôme dansent

 

 

 

Crâne d’or viens vers moi…

 

Crâne d’or… from iéréïs koruskan on Vimeo.

 

 

le crâne d’or… from iéréïs koruskan on Vimeo.

 

 

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

Le crâneur aurifère est

 

 

 

 

Crâne d’or est une entité joueuse prenant brièvement possession d’une âme y faisant germer chaos, rage et folie…

 

 

 

 

une autre facétie de crâne d’or: il fait porter à iéréïs un collier de métal trop serré qui l’étouffe, mais orné cependimant d’une jolie figure de proue, l’hippocampe frayeur de route… ah bah ça, c’est ben gentil!

 

 

 

encore une facétie possessive dégénérative : crâne d’or fait croire à iéréïs que ses chairs le brûlent… ha, ha, ha, c’est si drôlinant !!!!

 

ohhhhh, et voici une facétie tortureuse: ha, ha, ha, il l’oblige à porter tout le jour une chaîne autours du ventron, très serrée, qui lui mord les chairs et le gêne beaucoup pour respiriner !!!!!!!

 

 

 

Et quoi ? une facétie
tortureuse dégénérative possessive :
le squelette métallique de chaussette
est très très inconfortable au port
et gênïat fortrement jérôme toute la journée
(mais beaucoup moins de douleur cependant
qu’avec la chaîne de ventre…).

 

 

facétie
tortureuse dégénérative possessive numéro tant:
hi, hi, hi, là c’est raté car les semelles
de laine de fer n’ont provoquinées
aucune douleur à notre merveilleux
iéréïs
(ni aux autres d’ailleurs…)