Les Tournoyeuses

Les bribes retrouvées par la suite: « … phénoménologie ondulante… »; « …venant de la réalité subliminale mystérieuse et … »; « … est nécessaire de danser sa vie… »; « …est-ce alors la représentation d’un temps cyclique … »; « …et d’un étirement des interstices de la perception … »; « …le thème de la fugacité des choses … »; « … et cette parole ancienne disant que si le temps tourne sur lui-même, il n’y aura jamais rien de plus qu’il n’y a déjà … »; « … que voit le temps, lorsqu’il me contemple ? ».

2 réflexions sur « Les Tournoyeuses »

  1. Je trouve pertinente cette remise en question de l’obsolète dichotomie du conscient et de l’inconscient… Ou même encore cette abolition tentée des dénominations par trop figeantes…

Les commentaires sont fermés.