Comme de velus nuages, rodaient sous le plafond de grises queues de renards, emplies de souvenirs de chasses et de trépas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.